Certaines gares Transilien SNCF sont desservies par des trains TER ou Corail, la plupart à destination du grand Bassin Parisien (Picardie, Haute Normandie, Centre, Bourgogne, Champagne-Ardennes. Ces trains sont accessibles sur la partie francilienne de leur parcours avec un titre de transport Transilien SNCF, uniquement en 2ème classe. Les dessertes accessibles sont les suivantes :

TER PICARDIE (Paris-Nord) :

Paris-Amiens : Creil (TER,Corail), Chantilly-Gouvieux, Orry la Ville (Ces deux gares ne sont desservies que par les TER et le RER D). Notez que les trains assurés par des rames V2N (Paris-Amiens, Paris-Rouen, Paris-Laroche Migennes) sont des trains de desserte du grand bassin parisien, et sont assimilés comme étant des TER, ce sur les trois lignes sur lesquelles ils circulent.

Paris-Beauvais par Persan-Beaumont : Persan-Beaumont. En temps normal, le trajet Paris-Persan Beaumont passe par Monsoult-Maffliers, mais le TER peut parfois être dévié : il emprunte alors soit la ligne Paris-Pontoise jusqu’à Liesse, puis rejoint la ligne Pontoise-Creil par le raccordement de l’ancienne ligne Paris-Lille, soit la ligne Paris-Persan Beaumont par Valmondois.

Paris-Crépy en Valois : Toutes gares de Mitry-Claye à Crépy pour les trains Transiliens, certaines gares étant desservies également par les TER, notamment les dimanches.

Paris-Soissons-Laon : Dammartin-Juilly St Mard (TER),Crépy (TER,Corail)

Paris-Compiegne : Les trains Paris-Compiegne desservent les gares d' Orry la Ville, Chantilly-Gouvieux,et Creil. Les trains Paris-Tergnier et Paris-Saint-Quentin desservent uniquement la gare de Creil. Les trains allant au-delà de Saint-Quentin sont sans arrêt entre Paris et Compiegne, et ne desservent donc pas les gares Transilien. Les trains assurés par des rames VE2N sont assimilés comme étant des TER.

Paris-Creil : En plus des trains de la ligne D du RER, des TER assurent une liaison rapide entre les deux gares, ne desservant que Chantilly-Gouvieux et Orry la Ville. De la gare de Chantilly, un car SNCF assure une liaison routière jusqu'à Senlis (Liaison assurée par Cariane, filiale de Kéolis).

Pontoise-Creil : La liaison figure dans l'indicateur horaire TER Picardie mais les trains sont assurés par du matériel roulant Transilien.

TER Haute Normandie (Paris-St Lazare):

Paris-Rouen: Mantes la Jolie, Vernon (occasionellement). Les trains assurés par des rames VE2N sont assimilés comme étant des TER.

Paris-Evreux-Serquigny : Les trains limités au parcours Paris-Serquigny desservent les gares de Mantes à Evreux, mais cette desserte n'est pas systématique pour toutes les gares (les trains sont la plupart du temps semi-directs). Certains trains TER  assurent une liaison Mantes-Evreux, sans aller jusqu’à Paris. Certains trains sont sans arrêts entre Mantes et Bréval. Les trains allant au-delà de Serquigny ne s'arrêtent généralement pas avant Evreux, mais certains trains marquent l'arrêt à Mantes.

Paris-Vernon : Toutes gares de Mantes à Vernon. Certains trains TER sont limités au tronçon Mantes-Vernon, sans aller jusqu’à Paris, et certains trains sont sans arrêts entre Mantes et Port-Villez.

En outre, une liaison rapide Normandie - Val de Seine - Paris est inscrite au contrat de plan 2000-2006. Elle inclurait une desserte de Mantes la Jolie et éventuellement de Maisons-Lafitte et de Nanterre-Université.

TER Centre (Paris-Montparnasse)

Paris-Dreux : les corails et TER allant au-delà de Dreux sont sans arrêt de Paris à Dreux. Les trains limités au parcours Paris-Dreux desservent Versailles-Chantiers et toutes les gares de Plaisir-Grignon à Dreux.

Paris-Chartres-Nogent le Rotrou-Le Mans- : Les trains TER limités au parcours Paris-Chartres desservent Versailles-Chantiers et toutes les gares de Rambouillet à Chartres, certains pouvant être semi-directs sur la partie hors Ile de France. Les trains allant jusqu’à Nogent le Rotrou assurent les mêmes dessertes que les Paris-Chartres. Ceux allant jusqu’au Mans desservent les gares de Versailles-Chantiers, Epernon, Maintenon, et Chartres, certains étant sans arrêt entre Versailles et Chartres.

Note: En gare de Versailles-Chantiers, seule la descente est autorisée dans les trains à destination de Paris. Dans les trains en provenance de Paris, seule la montée est autorisée.

TER Centre (Paris – Austerlitz)

Paris-Châteaudun : Il dessert parfois la gare de Dourdan. La gare de Brétigny était autrefois également desservie, mais la SNCF a supprimé récemment cette desserte.

Paris-Orléans : Toutes gares d’Etampes à Orléans. Seuls les TER assurent cette desserte. Les Aqualys sont directs de Paris à Orléans. Certains trains TER sont limités à la partie Etampes-Orléans, qui est également assurées à certaines heures par des cars SNCF.

TER Bourgogne (Paris-Lyon)

Paris-Sens-Laroche-Migennes :Les trains de cette ligne desservent les gares de Melun, Bois le Roi, Fontainebleau-Avon, Moret Veneux les Sablons, Saint-Mammès, et Montereau. Les trains allant au-delà de Laroche-Migennes (Corails Paris-Dijon/Corbigny/Auxerre/Avallon) sont sans arrêt de Paris à Sens. Les trains Paris-Laroche Migennes assurés par des rames V2N sont assimilés comme étant des TER. A noter qu'il existe un aller-retour quotidien en TGV à destination de Lyon, et au départ de Melun. Il dessert Sens et Laroche-Migennes avant de s'engager sur la LGV PSE. Il est à noter que les trains circulant au-delà de Montereau, même s'ils figurent dans les indicateurs horaires Transilien, sont des trains TER ; certains trains desservant la gare de Thomery.

Paris-Nevers (Corail) : Montargis. Les gares entre Melun et Montargis sont desservies par des trains Transilien. Les Corail et Téoz à destination de Clermont-Ferrand sont sans arrêt jusqu’à Nevers. Les trains Corail limités au trajet Paris-Nevers desservent la gare de Montargis. Certains trains desservent également la gare de Moret - Véneux les Sablons.

TER Champagne-Ardennes (Paris-Est)

Paris-Epernay/Chalons en Champagne/Saint Dizier/Nancy… : Les trains Paris-Epernay desservent la gare de Château-Thierry. Certains trains Paris-Nancy et Paris-St Dizier desservent La Ferté Sous Jouarre et Château-Thierry. Les trains Paris-Strasbourg ne desservent plus Château Thierry depuis 2002. Les gares entre Meaux et Château-Thierry sont desservies par des trains Transilien avec changement obligatoire à Meaux (sauf certains trains aux heures de pointes).

Paris-Reims par La Ferté Milon :Desserte Transilien entre Meaux et La Ferté Milon, prolongée deux fois par jour jusqu'à Paris Est. Les TER Champagne-Ardennes effectuent le trajet Reims-La Ferté Milon. Il existait dans le temps des TER Champagne-Ardennes aassurant le trajet Reims - Paris Est par La Ferté Milon (Un aller-retour par jour) en étant sans arrêt entre Meaux et Paris. Cette desserte a été supprimée il y a quelques années. Aujourd'hui, seule subsiste une desserte entre Meaux et Reims par La Ferté Milon à raison d'un aller-retour par jour.

Paris-Troyes : Certains trains Paris-Culmont Chalindrey desservent Longueville, et occasionnellement les gares entre Tournan (qui n’est pas desservie) et Longueville. Les trains n’allant pas au-delà de Troyes assurent aussi ce type de desserte. Un car SNCF dessert des villes situées entre Gretz-Armainvilliers et Verneuil l'Etang, qui étaient autrefois desservies par des trains. Le contrat de plan 2000-2006 prévoit l'instauration d'un arrêt à Val de Fontenay (Correspondance RER E-RER A) pour certains trains Paris-Troyes.

TGV Province-Province

Les TGV à destination de la Normandie desservent Massy-Palaiseau Transilien, Versailles-Chantiers et Mantes la Jolie. Certains TGV à destination de la LGV Atlantique desservent Massy-Palaiseau TGV .Tous les TGV Province-Province desservent Marne-La Vallée Chessy TGV et Roissy-CDG TGV. Des TGV Thalys reliant le Bénélux aux Alpes, pendant l'hiver, desservent les gares de Marne la Vallée Chessy TGV et Roissy-CGD TGV. C'est le cas également pour certains Eurostar. Les TGV Brive la Gaillarde - Limoges - Lille (1 aller-retour quotidien) desservent la gare de Juvisy depuis décembre 2007. A noter aussi que la gare de Melun sert de terminus à un aller-retour de TGV en direction de Marseille.

Conditions d’utilisation des trains TER et Corail desservant des gares Transilien SNCF

Les TER et Corail assurant des dessertes de gares situées en Ile de France sont accessibles en 2ème classe avec un titre de transport Transilien, à condition que le trajet se fasse entre deux gares situées en Ile de France. Il existe une version de la carte Intégrale, seulement proposée en zones 6, 7, et 8, qui permet, moyennement un supplément, d’accéder à la première classe des trains TER et Corail. Elle se reconnaît à l’astérisque placé à droite du 2 de 2ème classe, sur le coupon d’accompagnement. Les Téoz et les TGV, qui sont à réservation obligatoire, ne sont pas accessibles. Les TGV internationaux (Eurostar, Thalys) ne sont pas non plus accessibles.

Bus et cars à tarifications SNCF

Certaines dessertes ferroviaires d'Ile de France n'étant pas assez rentables, la SNCF les a remplacé par des dessertes routières.

- Desserte Chantilly-Senlis: Dessert les communes de Vineuil St Firmin, Avilly St Léonard, Courteuil, St Nicolas Aumont, et Senlis (Hors tarification Ile de France). Cette desserte est exploitée par Cariane sur Oise (Kéolis) pour la SNCF (Ligne   15   du réseau Cariane - TER Picardie).

- Desserte Chars - Magny en Vexin: Dessert les villages de Le Bellay en Vexin, Bouconvilliers, Lierville, Hadancourt, Serans, Nucourt, Magny en Vexin (Arrêts de Hadancourt et Serans situés hors tarification Ile de France). Il existe en fait deux lignes de bus OPTILE reliant Chars à Magny en Vexin : la ligne   95-46   du réseau BusVald'Oise (ligne exploitée par la compagnie Tim'Bus) et la ligne   C-M   de Veolia Transport Ecquevilly. C'est cette dernière qui correspond à l'ancienne ligne SNCF.

- Desserte complémentaire à la ligne Paris-Provins: De Tournan à Verneuil l'Etang, desserte des communes de Liverdy en Brie, VIllepatour-Presles, Courquetaine, Ozouer le Voulgis, Yèbles-Guigne. Il s'agit de la ligne   37   exploitée par les Autocars Darches-Gros.

- Desserte complémentaire de la ligne Paris-Orléans: D'Etampes à Angerville, les cars desservent les communes de Guillerval, Monnerville, Pussay, et Dommerville. C.f. le tableau 74 de l'indicateur horaire Transilien SNCF Réseau Montparnasse et RER C. Il s'agit de la ligne   303-01   de la compagnie CEAT (Transdev).

- Navette Pont de Rungis - Aéroport d'Orly: depuis la gare de Pont de Rungis RER C, dessert les deux terminaux de l'aéroport d'Orly. Il s'agit d'une navette d'Aéroports de Paris (  Ligne Verte  ).

- Navette Pont-Cardinet - Péreire Levallois: Depuis 1996, une navette assurée par un bus à tarification SNCF remplace l'ancienne navette ferroviaire dite "l'estafette", qui reliait les deux gares par le raccordement de la Petite Ceinture au réseau Saint-Lazare (Missions FANY/ZOOM). Ce service de bus est mentionné depuis 2011 sur le grand plan géographique des bus RATP, et la fiche horaire est disponible depuis 2012 sur le site internet Transilien. Le plan de la ligne est consultable sur le site internet de la mairie du XVIIème arrondissement de Paris.

- Liaison Aulnay-Bondy: La ligne des Coquetiers, qui assure la liaison entre les gares d'Aulnay-Sous-Bois (RER B et réseau Nord) et Bondy (Réseau Est et RER E) a été remplacée par un service de bus de substitution, pendant la durée des travaux de transformation en tram-train. Ces bus, exploités par la compagnie CIF (filiale de Kéolis, opérateur filiale de la SNCF) étaient à tarification SNCF et desservent toutes les gares de la ligne, certains bus étant limités aux heures de pointes au trajet Bondy-Gargan, comme pour les trains. Depuis le 18 novembre 2006, le tram-train T4 est en service et remplace les navettes routières.

- Noctilien : le réseau, qui remplace les réseaux Noctambus RATP et Bus de nuit SNCF depuis septembre 2005 est exploité conjointement par la SNCF et la RATP. Les lignes dont l'indice comporte deux chiffres sont exploitées par la RATP ; celles dont l'indice est à trois chiffres sont exploitées par la SNCF (en réalité par la STEFIM, filiale de Kéolis, qui exploitait jusqu'en septembre 2005 le réseau Bus de Nuit Transilien SNCF).

- Depuis 2003, la liaison Coulommiers - La Ferté Gaucher est assurée uniquement par des autocars SNCF, en remplacement des trains. La SNCF a procédéé à ce transfert sur route de la ligne en raison de sa faible fréquentation.

- Depuis 2006, la ligne Esbly - Crécy la Chapelle est partiellement transférée sur route. Le service est assuré alternativement par des trains et des bus.

 

internautes ont visité mon site depuis son lançement, le 6 décembre 2003.