Retrouvez dans cette page les brèves de l'année courante. Les brèves des années précédentes sont archivées, mais toujours en ligne. Pour accéder à ces brèves, cliquez sur le millésime désiré, dans le tableau suivant:

2004

2005

2006

2007

2008

2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016

Informations sur les éruptions volcaniques en cours: cliquez sur le volcan en éruption (Vous serez redirigé vers le site internet de l'association LAVE si vous cliquez sur le volcan de gauche; vers le site internet de Vulcania si vous cliquez sur le volcan de droite).


Le lundi 20 novembre 2017

../../arrowmars.gifUn fort séisme de magnitude 7,0 sur l'échelle ouverte de Richter s'est produit lundi au large de l'archipel français de Nouvelle-Calédonie, dans l'océan Pacifique, sans faire ni dégâts matériels ni victimes. Une alerte au tsunami a été lancée concernant les bandes côtières des îles Loyauté, à l'est de la Grande Terre, et de l'île des Pins, au sud, selon la Sécurité civile. Les sirènes se sont déclenchées sur toutes les îles Loyauté et sur l'île des Pins, prévoyant des mouvements d'amplitude 30cm à 1m de la mer, mais a été rapidement levée. Le centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique basé à Hawaii a émis un avertissement, en précisant que des vagues de tsunami pourraient se produire dans une zone de 300 kilomètres incluant la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu. La secousse sismique a eu lieu lundi à 09h44 heure locale (dimanche 23H44 heure de Paris). L'épicentre a été localisé à environ 85 kilomètres à l'est des côtes des îles Loyauté et à 25 kilomètres de profondeur par l'USGS. Le service géologique américain, qui a enregistré une dizaine de secousses dans cette région dans la nuit de dimanche à lundi, avait dans un premier temps évalué la magnitude du séisme à 7,3, et l'a ensuite révisée à 7,0. Selon un sismologue de l'IRD, il y a une forte activité sismique depuis trois semaines autour de la Nouvelle Calédonie. Ce phénomène, qui se produit tous les 10 à 15 ans, est lié au glissement de la plaque australienne (sur laquelle se trouve la Nouvelle Calédonie) sous la plaque pacifique.


Le lundi 30 octobre 2017

../../arrowmars.gifUn seisme a secoué les Hautes-Pyrénées samedi en début de soirée. La secousse sismique, de magnitude 4 a touché la zone de Bagnères-de-Bigorre. C'est le quatrième tremblement de terre depuis le début de l'année dans les Hautes-Pyrénées. Le massif pyrénéen est régulièrement secoué par des tremblements de terre, conséquence de l'orogenèse qui se poursuit depuis le début de l'ère tertiaire, et la sismicité fait peu de dégâts car les constructions sont la plupart du temps aux normes parasismiques. Les secousses sismiques sont surveillées depuis des années et ont un réseau de vingt stations déployées sur le versant français par l'Observatoire Midi-Pyrénées, basé à Toulouse. Ce réseau de surveillance permet de visualiser en temps quasi-réel à la sismicité de l'ensemble du massif montagneux.


Le jeudi 28 septembre 2017

../../arrowmars.gifUn seisme s'est produit dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 3h45 au sud de Rennes. Selon le Réseau national de surveillance sismique, le séisme était de magnitude 3,9 et son épicentre a été localisé à Vern-sur-Seiche, au sud-est de Rennes. Les séismes en Bretagne sont causés par d'anciennes failles datant de l'orogenèse hercynienne (A l'origine du Massif Armoricain et du Massif Central), qui se réactivent de temps à autres.


Le mercredi 13 septembre 2017

../../arrowmars.gifLa sonde Cassini achèvera sa mission, ce vendredi, en plongeant dans l'atmosphère de la planète Saturne. Décidée dans les années 80, pendant la mission des sondes Voyager, la sonde Cassini-Huyghens a été lancée en 1995 et a atteint la planète Saturne en 2004, après plusieurs manœuvres d'assistance gravitationnelles qui l'ont conduit notamment à visiter Vénus et Jupiter et à repasser près de la Terre. Le module européen Huyghens s'est posé en 2004 sur Titan et en a analysé la surface et l'atmosphère. L'orbiteur américain Cassini a ensuite poursuivi sa mission, photographiant et cartographiant les lunes de Saturne, étudiant les anneaux et l'atmosphère de la planète géante. Arrivant à court de carburant, Cassini plongera vendredi dans l'atmosphère de Saturne, et en profitera pour récolter des données sur les couches superficielles de la géante aux anneaux. Cette fin de mission n'est pas sans rappeler la mission Galileo, qui avait étudié Jupiter et ses satellites. Galiléo avait largué un module dans l'atmosphère jovienne, et avait ensuite poursuivi pendant plusieurs années sa mission, avant de plonger à son tour dans l'atmosphère de la planète géante. Une fin que connaîtra également la sonde Juno, qui est actuellement en orbite autour de Jupiter.


Le vendredi 21 juillet 2017

../../arrowmars.gifUn séisme de magnitude 6,7 a secoué l'ouest de la Turquie et la mer Egée dans la nuit de jeudi à vendredi, faisant au moins 2 morts. La secousse a été ressentie dans la ville côtière de Bodrum, en Turquie, et dans l'île grecque de Kos en mer Egée. Selon l’USGS, l’épicentre de ce tremblement de terre, qui est survenu à 01H31 heure locale vendredi (00h31 heure de Paris), a été localisé à 10 kilomètres au sud-est de la ville côtière de Bodrum en Turquie, et 16,2 kilomètres à l’est de Kos en Grèce. La secousse sismique a fait de nombreux dégâts matériels dans la ville de Bodrum, ainsi que dans l'île de Kos. Elle a engendré un mini tsunami qui a frappé les côtes turques. Les séismes sont fréquents dans cette région, qui marque la limite entre la plaque européenne et la plaque anatolienne (sur laquelle se trouve la Turquie).


Le mardi 13 juin 2017

../../arrowmars.gifUn séisme de magnitude 6,3, qui s’est produit en mer Egée et a été ressenti lundi jusqu'à Athènes et Istanbul et a fait 10 blessés sur l'île grecque de Lesbos, dans le village de Vrisa. La secousses sismique a également fait de nombreux dégâts matériels, principalement en Grèce. L'USGS a localisé l'épicentre à 11 km au sud de Plomari, village au sud de l’île grecque de Lesbos, et à une profondeur de 5,7 km. La secousse, qui a été suivie de deux répliques de magnitude 4,9, a été ressentie jusque dans la capitale grecque, Athènes, à quelques 300 kilomètres de là, ainsi qu’à Izmir, dans l’ouest de la Turquie, ville proche de l'épicentre du séisme. Les séismes sont fréquents dans la mer Egée, qui marque la limite entre la plaque tectonique européenne et la plaque anatolienne, sur laquelle se trouve la Turquie.


Le lundi 8 mai 2017

../../arrowmars.gifUn séisme de magnitude 3,2 a secoué une partie du Finistère et du Morbihan vers 15 h 15, ce lundi. La secousse tellurique a été enregistrée automatiquement par les sismographes de la direction des affaires militaires. L'épicentre a été localisé à 3 kilomètres de Quimperlé, 4 kilomètres de Moëlan-sur-Mer et une vingtaine de kilomètres de Lorient. Ces derniers mois, la Bretagne a été plusieurs fois secouée par des petits tremblements de terre. La secousse sismique la plus forte a été enregistrée en décembre 2016 dans la région de Brest, et avait une magnitude de 3,9. La sismicité en Bretagne a pour origine des failles hercyniennes du massif armoricain qui se réactivent périodiquement.


Le mardi 21 février 2017

../../arrowmars.gifUn séisme a été ressenti ce lundi dans les Pyrénées, le second en moins d'une semaine. Après une secousse de magnitude de 3,6 sur l’échelle de Richter enregistrée mercredi 15 février à 5h08 non loin d’Argelès-Gazost et ressentie à Lourdes, ce lundi c’est le versant espagnol des Pyrénées qui a été secoué par un séisme. La secousse, d'une magnitude 3,4 selon les autorités régionales catalanes, a été enregistrée à 12h09 à 8 kilomètres au sud-ouest d’Andorre-la-Vieille. Elle a été suivie d'un autre séisme à 7km de Orthez, à 18h03, de magnitude 3,8. Les Pyrénées connaissent régulièrement une activité sismique. La dernière grosse secousse, qui était de magnitude de 5,2 , s’est produite en novembre 2006 dans les Hautes-Pyrénées.


Le mercredi 15 février 2017

../../arrowmars.gifUn séisme de magnitude 3,6 sur l'échelle ouverte de Richter a secoué ce mercredi matin les Pyrénées. La secousse a été ressentie à Lourdes, Oloron Sainte Marie, et Pau. Le Bureau Central Sismologique Français (BCSF) a localisé son épicentre à environ 8 km au Sud-Ouest de Saint-Pé-de-Bigorre et à une profondeur de 6 km. Les séismes sont courants dans les Pyrénées comme dans tous les massifs montagneux français.


Le samedi 7 janvier 2017

../../arrowmars.gifUn séisme d'une magnitude de 3,7 sur l'échelle ouverte de Richter a secoué ce samedi matin à 7h35 le centre de la Bretagne, sans faire ni victime ni dégâts matériels. L'épicentre de ce tremblement de terre, situé à une profondeur de 10 km, a été localisé par le RéNaSS (Le Réseau National de Surveillance Sismique, qui est en charge de la surveillance des séismes qui surviennent sur le territoire français.) dans un triangle compris entre les communes de Loudéac (Côtes d'Armor) et celles de Pontivy et Josselin (Morbihan). La sismicité en Bretagne est liée à d'anciennes failles hercyniennes du Massif Armoricain, qui se réactivent de temps à autres.


compteur gratuit
internautes ont visité mon site depuis son lançement, le 6 décembre 2003..